Fragment 520170

PREVIOUS

NEXT

as do the Limosins by sabotsful,

Original French:  comme font les Limoſins a belz eſclotz,

Modern French:  comme font les Limosins à belz esclotz,


Limosins

The only mention of Limosins in the Tiers Livre.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Le Tiers Livre
Paris: Michel Fezandat, 1552
Les Bibliotèques Virtuelles Humanistes

Limosins

Not mentioned in Gargantua.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Gargantua
1534
athena

Limosins

Comment Pantagruel fut malade, & la façon comment il guerit.

Cha. xxiii.

Peu de temps apres le bon Pantagruel tumba malade, & fut tant prins de l’estomach qu’il ne povoit boire ny manger, & par ce qu’ung malheur ne vient iamais seul, il luy print une pisse chaulde, qui le tormenta plus que ne penseriez: mais ses medecins le secoururent tresbien & avecques force de drogues [lenitives &] diureticques le feirent pisser son malheur. Et son urine estoit si chaulde que despuis ce temps là elle n’est point encores refroidye. Et en avez en france en divers lieux selon qu’elle print son cours: & l’on l’appelle les bains chaulx, comme à Coderetz, à Limous, à Dast, à Balleruc, à Neric, à Bourbonensy, et ailleurs. En Italie à Mons grot, à Appone, à Sancto Pedro dy Padua, à Saincte Helene, à Casa Nova, à Sancto Bartholomeo. En la comté de Bouloigne à la Porrette, et mille aultres lieux.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Pantagruel
Ch. 23
Lyon: Claude Nourry, 1532
Athena

Limous

From the Index Nomium: Limous: Limoux (Aude).

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Pantagruel
Verdun Louis Saulnier [1917–1980], editor
Genève: Droz, 1946

esclot

Esclot: As esclop; also, a Reed, or Cane, to sucke with; also, a Rest in Musicke; also, a Galley-slave.
Esclop: A pattern, or woodden shooe.

Randle Cotgrave [–1634?]
A Dictionarie of the French and English Tongue
London: Adam Islip, 1611
PBM

à bels esclots

Aux beaux sabots.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Le Rabelais moderne, ou les Œuvres de Rabelais mises à la portée de la plupart des lecteurs
p. 166
François-Marie de Marsy [1714-1763], editor
Amsterdam: J.-F. Bernard, 1752
Google Books

a belz eſclotz

Aux beaux sabots.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Œuvres de Rabelais (Edition Variorum)
p. 289
Charles Esmangart [1736-1793], editor
Paris: Chez Dalibon, 1823
Google Books

esclot

Sabot.

Je veidz qu’elle deschaussa un de ses esclos (nous les nommons sabotz) Rabelais TL ch 17, ed. 1552

Passasmes l’Isle de Esclots, lesquels ne vivent que de souppes de merlus (Cinquieme Livre, ch. 26, ed. 1564).

Frédéric Godefroy
Dictionaire de l’ancienne langue Française
Paris: Vieweg, Libraire-Éditeur, 1881-1902
Lexilogos – Dictionnaire ancien français

esclot

Nom, en Dauphiné, d’une espèce de sabot tout en bois d’une seule pièce. Étymologie: Anc. franç. esclo, trace, vestige de pas, prov. escalu, qui viennent, d’après Diez, de l’anc. haut-allem. slag, corrompu en sclag, allem. moderne Schalg, coup.

Émile Littré [1801–1881]
Dictionnaire de la langue française
Paris: Hachette, 1872-1877
Dictionnaire vivant de la langue française

belz esclotz

Avec leurs sabots.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Œuvres de F. Rabelais
p. 311
L. Jacob (pseud. of Paul Lacroix) [1806–1884], editor
Paris: Charpentier, 1840

esclotz

Sabots. Cf. ch. XVII, l. 44

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Oeuvres. Tome Cinquieme: Tiers Livre
p. 370
Abel Lefranc [1863-1952], editor
Paris: Librairie Ancienne Honoré Champion, 1931
Archive.org

PREVIOUS

NEXT

Posted 10 February 2013. Modified 30 November 2016.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *