Fragment 490048

PREVIOUS

NEXT

Epistemon,

Original French:  Epiſtemon,

Modern French:  Epistemon,


The name of Pantagruel’s tutor Epistemon means wise or prudent in Greek. After the battle in which Pantagruel defeated Loup Garou of the Dipsodes, Epistemon was found with his head chopped off. Panurge joined nerve to nerve, vessel to vessel, and stitched his noggin back on. Epistemon awoke as though from a sleep. He belched, he coughed, he hiccuped, he farted. He related his visit to Hell, where the heroes of this life are menial laborers, and the simple philosophers live in luxury. Epistemon thereafter suffered a dry cough, of which he could only rid himself by drinking like a theologian.


Notes

Epistemon

Les premiers textes de la base « Epistemon » ont été mis en ligne en 1998 à l’Université de Poitiers, puis à l’université François-Rabelais de Tours (Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance) dès 2001.
La première base a d’abord offert des textes transcrits et publiés au format html avec des modifications minimales, comme pour le corpus « Rabelais » publié en ligne depuis 1995 par Etienne Brunet et Marie-Luce Demonet sur le site Rabelais de l’Université de Nice, maintenant inactif.

Les Bibliothèques Virtuelles Humanistes
Les Bibliothèques Virtuelles Humanistes

Saint-Malo

Mais (dist Panurge) faisons mieulx. Les isles Ogygies ne sont loing du port Sammalo, faisons y un voyage après qu’aurons parlé à nostre Roy. En l’une des quatre, laquelle plus à son aspect vers Soleil couchant, on dict, ie l’ay leu en bons & antiques autheurs, habiter plusieurs divinateurs, vaticinateurs, & prophètes: y estre Saturne lié de belles chaines d’or, dedans une roche d’or, alimenté de Ambrosie & Nectar divin, les quelz iournellement luy sont des cieulx transmis en abondance par ne sçay quelle espèce d’oizeaulx (peut estre que sont les mesmes Corbeaulx, qui alimentoient es desers sainct Paul premier hermite) & apertement predire à un chascun qui veult entendre son sort, sa destinées, & ce que luy doibt advenir. Car les Parces rien ne sillent, Iuppiter rien ne propense & rien ne delibère, que le bon père en dormant ne congnoisse. Ce nous seroit grande abbreviation de labeur, si nous le oyons un peu sus ceste mienne perplexité.

C’est (respondit Epistemon) abus trop evident, & fable trop fabuleuse. Ie ne iray pas.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Le Tiers Livre des faictz et dictz Heroïques du noble Pantagruel
c. 24
Paris: Michel Fezandat, 1552
Les Bibliotèques Virtuelles Humanistes

PREVIOUS

NEXT

Posted 11 January 2013. Modified 26 December 2016.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *