Fragment 490123

PREVIOUS

NEXT

oarsmen,

Original French:  heſpaliers,

Modern French:  hespaliers,


Hespalier

Hespalier: m. A Sayler, or Marriner.

Randle Cotgrave [–1634?]
A Dictionarie of the French and English Tongue
,
London: Adam Islip, 1611
PBM

Espalier

Espalier: m. He that rowes with the first oare in a gallie; also, as Espallier.

Randle Cotgrave [–1634?]
A Dictionarie of the French and English Tongue
,
London: Adam Islip, 1611
PBM

espalier

ESPALIER. s. m. (L’s se prononce.) Rameur qui est à l’espalle. Ce coquin est fort, il seroit bon à servir d’espalier dans une galere.

Dictionnaire de L’Académie française (5th Edition)
,
1798

hespaliers

Nous avon trouvé ce mot dans Duez, dans Oudin, et dans Trévoux. On lit dans Duez: espalier ou espallier de galère, spalliere di galea, espalliere, premier banc de galère, spalliera di galea; espale ou espalle de galère; l’espace de la poupe, spalla di galea; et dans Trévoux: espalier, t. de mar., rameur qui est le premier d’un banc dans ine galère; espale, banc de rameurs le plus proche de la poupe dans les galères. Ce mot doit donc venir de palus, pieu, gourernail, puisque pilote en vient aussi, ainsi que le mot breton baol ou paol, barre du gouvernail d’un navire, et paolea, conduire un bateau avec un aviron, par la poupe, lequel avirons sert aussi de gouvernail: ce qu’on appele en françois gabarer, verbe dérivé de gabare et composé de barre. Hespaliers doit donc s’écrire sans h.

François Rabelais [ca. 1483-ca. 1553]
Œuvres de Rabelais (Edition Variorum)
Charles Esmangart [1736-1793], editor
Paris: Chez Dalibon, 1823
Google Books

hespaliers

Ce mot (en provençal, espalié) désignait le premier rameur d’un banc, dans un galère (Sainéan, t. I, p 113).

François Rabelais [ca. 1483-ca. 1553]
Oeuvres. Tome Cinquieme: Tiers Livre
Abel Lefranc, editor
Paris: Librairie Ancienne Honoré Champion, 1931
Archive.org

PREVIOUS

NEXT

Posted 11 January 2013. Modified 5 April 2015.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *