Fragment 510744

PREVIOUS

NEXT

sclerotic gout of the feet,

Original French:  les podagres ſclirrhotiques,

Modern French:  les podagres sclirrhotiques,


Podagre

The gowt (in the legs, or feet).

Randle Cotgrave [–1634?]
A Dictionarie of the French and English Tongue
London: Adam Islip, 1611
PBM

sclirrhotiques

Rab. Looke Shilirhoique: Goutte sh. A kind of cold Gowt.

Randle Cotgrave [–1634?]
A Dictionarie of the French and English Tongue
London: Adam Islip, 1611
PBM

podagreux

podagre:

Marcus Agrippa podagreux en ses derniers ans fut liberé de sadite maladie par la vertu dudict vinaigre.
Platine de honneste volupté, fo 12, éd. 1528

Elle (cette eau) est fort commode aux rongneux… goutteux et podagreux.
—Marcouville, Recueil memorable, f. 39, ed. 1564

podagrie, goutte aux pieds
Qui cause la goutte:

Humeur podagrique (Mont. Ess. l. II, c. xxv, p. 455, ed. 1595)

Frédéric Godefroy
Dictionaire de l’ancienne langue Française
Paris: Vieweg, Libraire-Éditeur, 1881-1902
Lexilogos – Dictionnaire ancien français

podagres scirrhoticques

Affligés de squirrhes.

François Rabelais [ca. 1483 – ca. 1553]
Œuvres de F. Rabelais
L. Jacob, editor
Paris: Charpentier, 1840

le podagres sclirrhotiques

Podagre est le nom antique de la goutte: Ποδάγρα χαλοῦμαι, γιγνοένη ποδων ἄγρα. Lucien, Tragopodagra, vers 188.
«On m’appelle podagre parce que je suis une piège.» Ce mot s’applique ici non plus à la maladie, mais au siège de la lésion: les podagres sont les engorgements gotteux du pied.
Sclirrhotique (de σχληρότηζ, dureté), endurci, roide. Ce mot s’est conservé sous la forme sclérotique, comme terme d’anatomie oculaire. Mondeville dit: Sclirotique. (Paul Delaunay)

François Rabelais [ca. 1483 – ca. 1553]
Oeuvres. Tome Cinquieme: Tiers Livre
Abel Lefranc, editor
Paris: Librairie Ancienne Honoré Champion, 1931
Archive.org

squirre

Tumeur dure et indolente, se produisant surtout dans les glandes.

Telle playe a squirles ou non, ains est plaine et esgale. S’elle a squirles, qhi puissent piquer la dure mere, estans les squirles et asperitez aplainies et esgalisees avec un lenticulaire, est guerie de mosme sorte qu’a esté dit. (Joub., Gr. chir., p 281, éd. 1598)

Frédéric Godefroy
Complément du dictionnaire de l’ancienne langue française
Paris: Vieweg, Libraire-Éditeur, 1895-1902
Lexilogos – Dictionnaire ancien français

squirre

squirre, ou, suivant l’étymologie, squirrhe. Terme de médecine. Toute tumeur dure, rénitente, indolente, se produisant surtout dans les glandes et dégénérant souvent en cancer.
HISTORIQUE: XVIe s“Pour connoistre qu’un aposteme se termine en scirre ou dureté”, [Paré, V, 3]
ÉTYMOLOGIE: Du grec, squirrhe, du grec, dur.

Émile Littré [1801–1881]
Dictionnaire de la langue française
Paris: Hachette, 1872-1877
Dictionnaire vivant de la langue française

les vertus du pantagruelion

Toute les vertus du pantagruélion que Rabelais va énumérer jusqu’a [voulez guerir une bruslure] sont attribués par Pline au chanvre (XX, 23 et 97) (LD/EC). Notons que R. accepte, comme tout le monde alors, la génération spontanée, notion faisant toujours autorité chez les médecins de la seconde moitié du XVIe siècle. Cf. J. Riolan, In libri Fernelii de Procreatione comment., Paris, 1578, 4: « Non est tamen necessarius congressus ad procreationem, nam plurima animalia de putridine excitantur … ».

François Rabelais [ca. 1483 – ca. 1553]
Le Tiers Livre
Michael A. Screech, editor
Paris-Genève: Librarie Droz, 1964

les podagres sclirrhotiques

Les goutteux sclérosés.

François Rabelais [ca. 1483 – ca. 1553]
Le Tiers Livre
Pierre Michel, editor
Paris: Gallimard, 1966

PREVIOUS

NEXT

Posted 9 February 2013. Modified 10 December 2015.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *