Fragment 510235

PREVIOUS

NEXT

Auctolia,

Original French:  Auctolia,

Modern French:  Auctolia,



Notes

Autolia

Ou mieux Autolyca, fille d’Autolycus, et mère d’Ulysse. Elle se pendit lorsque Nauplius, pour se venger d’Ulysse qui avoit tué son fiils Palamède, lui apporta la fausse nouvelle de la mort de son fils. Elle est aussi appelée quelquefois Auticlia ou Auticlea, et Antiocha. On lit Auctolia dans l’edition de 1552 et dans les deux éditions de M. D. L.; mais ce nom n’a jamais éte grec: c’est un corruption d’Autolia ou d’Autolyca.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Œuvres de Rabelais (Edition Variorum). Tome Cinquième
p. 274
Charles Esmangart [1736-1793], editor
Paris: Chez Dalibon, 1823
Google Books

Autolia

Ou plutôt Autolyca, Anticlia ou Antiocha, mère d’Ulysse. Elle se pendit de désespoir en recevant la fausse nouvelle de la mort de son fils.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Œuvres de F. Rabelais. Nouvelle edition augmentée de plusieurs extraits des chroniques admirables du puissant roi Gargantua… et accompagnée de notes explicatives…
p. 308
L. Jacob (pseud. of Paul Lacroix) [1806–1884], editor
Paris: Charpentier, 1840

Auctolia

Auctolia, properly Autolyca or Anticlea, Euryclea in Homer, daughter of Autolycus and wife of Laertes. According to Eustathius, she hanged herself on hearing from Nauplius, the father of Palamedes, that her son Ulysses was dead. Homer represents her as dying on account of his long absence (Od. xi 196).

François Rabelais [ca. 1483–1553]
The Five Books and Minor Writings. Volume 1: Books I-III
William Francis Smith [1842–1919], translator
London: Alexader P. Watt, 1893
Archive.org

Auctolia

Autolyca, mère d’Ulysse, se pendit, d’après Eustathe, in Ody., XI, 196, lorsque Nauplius imagina, par vengeance, de lui dire qu’Ulysse, était mort.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Oeuvres. Tome Cinquieme: Tiers Livre. Édition critique
p. 362
Abel Lefranc [1863-1952], editor
Paris: Librairie Ancienne Honoré Champion, 1931
Archive.org

Auctolia

Mère d’Ulysse, qui se pendit après la fausse annonce de la mort de son fils.

François Rabelais [ca. 1483–1553]
Œuvres complètes
p. 506, n. 14
Mireille Huchon, editor
Paris: Gallimard, 1994

PREVIOUS

NEXT

Posted 10 February 2013. Modified 11 February 2017.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *