begin to raise a ruckus

PREVIOUS

NEXT

begin to raise a ruckus.

Original French:  commencent s’enrouer.

Modern French:  commencent s’enrouer.



Notes

Utilissima funibus cannabis seritur

ipsa cannabis vellitur post vindemiam ac lucubrationibus decorticata purgatur.

The hemp plant itself is plucked after the vintage, and peeling and cleaning it is a task done by candle light.

Pliny the Elder (23–79 AD), The Natural History. Volume 5: Books 17–19. Harris Rackham (1868–1944), translator. Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press, 1950. 19.56. Loeb Classical Library

Comment Pantagruel deffit les troys cens geans armez de pierre de taille, Et Loupgarou leur capitaine

Adonc se retirerent tous les geans avecques leur roy là aupres où estoient les flaccons, & Panurge & ses compaignons avecques eulx, qui contrefaisoit ceulx qui ont eu la verolle: car il tortoit la gueule & retiroit les doigts, & en parolle enrouée leur dist.

Ie renye dieu compaignons, nous ne faisons point la guerre, donnez nous à repaistre avecques vous ce pendant que nos maistres s’entrebattent.

Rabelais, François (ca. 1483–1553), Pantagruel. Les horribles et espouvantables faictz & prouesses du tresrenommé Pantagruel Roy des Dipsodes, filz du grand geant Gargantua, Composez nouvellement par maistre Alcofrybas Nasier. Lyon: Claude Nourry, 1532. Chapitre XIX. Athena

Comment Epistemon qui avoit la teste tranchée, fut guery habillement par Panurge. Et des nouvelles des diables, & de damnez.

Ceste desconfite gygantale parachevée Pantagruel se retira au lieu des flaccons, & appela Panurge & les aultres, lesquelz se rendirent à luy sains & saulves, excepté Eusthenes qu’ung des geans avoit esgratigné quelque peu au visaige, ainsi qu’il l’esgorgetoit. Et Epistemon qui ne comparoit point. Dont Pantagruel fut si dolent qu’il se voulut tuer soymesmes, mais Panurge luy dist. Dea seigneur attendez ung peu, nous le chercherons entre les mors, & verrons la verité du tout. Ainsi doncques comme ilz cherchoient, ilz le trouverent tout roidde mort & la teste entre ses bras toute sanglante. Dont Eusthenes s’escrya. Ha male mort, nous as tu tollu le plus parfaict des hommes. A laquelle voix se leva Pantagruel au plus grand deuil qu’on veit iamais au monde: mais Panurge dist. Enfans ne pleurez point, il est encores tout chault. Ie vous le gueriray aussi sain qu’il fut iamais. Et ce disant print la teste & la tint sus sa braguette chauldement qu’elle ne print vent, & Eusthenes & Carpalim porterent le corps au lieu où ilz avoient bancquetté: non par espoir que iamais guerist, mais affin que Pantagruel le veist. Toutesfois Panurge les reconfortoit, disant. Si ie ne le guerys ie veulx perdre la teste (qui est le gaige d’ung fol) laissez ces pleurs & me aydez. Adonc nettoya tresbien de beau vin blanc le col, & puis la teste: & y synapiza de pouldre [de diamerdys] de Aloes qu’il portoit tousiours en une de ses fasques: apres les oignit de ie ne sçay quel oingnement, & les aiusta iustement vene contre vene, nerf contre ner, spondyle contre spondyle, affin qu’il ne feut torty colly (car telz gens il hayssoit de mort) & ce faict luy fist deux ou troys poins de agueille, affin qu’elle ne tombast de rechief: puis mist à l’entour ung peu de unguent, qu’il appelloit resuscitatif. Et soubdain Epistemon commença à respirer, puis à ouvrir les yeulx, puis à baisler, puis à esternuer, puis feist ung gros pet de mesnage, dont dist Panurge, à ceste heure il est guery asseurement: & luy bailla à boire d’ung grand villain vin blanc avecques tout une roustie succrée. En ceste façon fut Epistemon guery habilement, excepté qu’il fut enroué plus de troys sepmaines, et eut ung toux seiche, dont il ne peut oncques guerir, sinon à force de boire.
Et là commença parler, disant. Qu’il avoit veu les diables, & avoit parlé à Lucifer familierement, & faict grand chere en enfer, et par les champs Elisées.

Rabelais, François (ca. 1483–1553), Pantagruel. Les horribles et espouvantables faictz & prouesses du tresrenommé Pantagruel Roy des Dipsodes, filz du grand geant Gargantua, Composez nouvellement par maistre Alcofrybas Nasier. Lyon: Claude Nourry, 1532. Chapitre XX. Athena

enrouer

Enroüé: Hoarse, whizzing, or wheazing, of a broken sound.

Cotgrave, Randle (–1634?), A Dictionarie of the French and English Tongue. London: Adam Islip, 1611. PBM

chanvre, cigalles

L’hirondelle et les petits oiseaux

Une hirondelle en ses voyages
Avait beaucoup appris. Quiconque a beaucoup vu
Peut avoir beaucoup retenu.
Celle-ci prévoyait jusqu’aux moindres orages,
Et devant qu’ils ne fussent éclos,
Les annonçait aux matelots.
Il arriva qu’au temps que le chanvre se sème,
Elle vit un manant en couvrir maints sillons.
«Ceci ne me plaît pas, dit-elle aux oisillons:
Je vous plains, car pour moi, dans ce péril extrême,
Je saurai m’éloigner, ou vivre en quelque coin.
Voyez-vous cette main qui, par les airs chemine?
Un jour viendra, qui n’est pas loin,
Que ce qu’elle répand sera votre ruine.
De là naîtront engins à vous envelopper,
Et lacets pour vous attraper,
Enfin, mainte et mainte machine
Qui causera dans la saison
Votre mort ou votre prison:
Gare la cage ou le chaudron!
C’est pourquoi, leur dit l’hirondelle,
Mangez ce grain et croyez-moi.»
Les oiseaux se moquèrent d’elle:
Ils trouvaient aux champs trop de quoi.
Quand la chènevière fut verte,
L’hirondelle leur dit: «Arrachez brin à brin
Ce qu’a produit ce mauvais grain,
Ou soyez sûrs de votre perte.
—Prophète de malheur, babillarde, dit-on,
Le bel emploi que tu nous donnes!
Il nous faudrait mille personnes
Pour éplucher tout ce canton.»
La chanvre étant tout à fait crue,
L’hirondelle ajouta: «Ceci ne va pas bien;
Mauvaise graine est tôt venue.
Mais puisque jusqu’ici l’on ne m’a crue en rien,
Dès que vous verrez que la terre
Sera couverte, et qu’à leurs blés
Les gens n’étant plus occupés
Feront aux oisillons la guerre;
Quand reglingettes et réseaux
Attraperont petits oiseaux,
Ne volez plus de place en place,
Demeurez au logis ou changez de climat:
Imitez le canard, la grue ou la bécasse.
Mais vous n’êtes pas en état
De passer, comme nous, les déserts et les ondes,
Ni d’aller chercher d’autres mondes;
C’est pourquoi vous n’avez qu’un parti qui soit sûr,
C’est de vous enfermer aux trous de quelque mur.»
Les oisillons, las de l’entendre,
Se mirent à jaser aussi confusément
Que faisaient les Troyens quand la pauvre Cassandre
Ouvrait la bouche seulement.
Il en prit aux uns comme aux autres:
Maint oisillon se vit esclave retenu.
Nous n’écoutons d’instincts que ceux qui sont les nôtres
Et ne croyons le mal que quand il est venu.

La Fontaine, Jean de (1621–1695), Fables. Jean-Jacques Grandville (1803–1847), illustrator. Tours: Alfred Mame et Fils, 1870. 1.8. Archive.org

lors que les cigalles commencent s’enrouer

En septembre.

Rabelais, François (ca. 1483–1553), Oeuvres. Édition critique. Tome Cinquieme: Tiers Livre. Abel Lefranc (1863-1952), editor. Paris: Librairie Ancienne Honoré Champion, 1931. p. 344. Internet Archive

lors les cigalles commencent à s’enrouer

En september — Le chanvre se sème fin mia (cf. La Fontaine, I, 8: L’hirondelle et les petits oiseaux) et se récolte en automne.

Rabelais, François (ca. 1483–1553), Le Tiers Livre. Pierre Michel, editor. Paris: Gallimard, 1966. p. 554.

cigalles

En septembre.

Rabelais, François (ca. 1483–1553), Œuvres complètes. Mireille Huchon, editor. Paris: Gallimard, 1994. p. 502, n. 3.

enrouer

(ancien français ro, rauque, du latin raucus) Rendre la voix sourde ou rauque et voilée : La fumée l’a enrouée.


raucous

raucous (adj.) 1769, from Latin raucus “hoarse,” related to ravus “hoarse,” from Proto-Indoeuropean echoic base *reu- “make hoarse cries” (cf. Sanskrit rayati “barks,” ravati “roars;” Greek oryesthai “to howl, roar;” Latin racco “a roar;” Old Church Slavonic rjevo “I roar;” Lithuanian rekti “roar;” Old English rarian “to wail, bellow”). Middle English had rauc in the same sense, from the same source.

Online Etymology Dictionary. Online Etymology Dictionary

PREVIOUS

NEXT

Posted 22 January 2013. Modified 7 March 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *